RSS Libre@vous

Dernière mise à jour
le 14/01/2016 à 15h43
Les contenus de ce site sont publiés sous la licence CC by-sa, sauf mention contraire.
licence_CC-by-sa
Copyright © 2017 Libre @ vous. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.
Appareils mobiles
02
Sep
2013
Le rendu OpenStreetMap France dans l'application mobile OruxMaps Imprimer
Bonjour à tous. Me voici de retour de vacances pour de nouvelles aventures géomatiques... libres bien entendu ! Sourire

Depuis quelques temps j'utilise sur mon smartphone Android une application GPS que je trouve vraiment excellente : OruxMaps. C'est un internaute qui a laissé un message en commentaire sur ce site qui me l'a fait découvrir et je dois avouer que l'essayer c'est l'adopter ! Je l'utilise maintenant à la place de Maverick pour mes traces de randonnées et mes relevés de données terrain pour OpenStreetMap. OruxMaps est totalement gratuit, on peut faire un donation pour soutenir l'auteur mais toutes les fonctionnalités sont disponibles gratuitement et il y en a beaucoup ! Voir le lien vers le site d'OruxMaps pour avoir une idée de ses possibilités.

Avec la connexion internet, on peut notamment charger depuis l'application beaucoup de fonds de cartes en ligne (Bing, Google, plusieurs rendus OpenStreetMap). Une fois une zone chargée, celle-ci est automatiquement sauvée dans le cache local du smartphone, ce qui est très pratique pour charger les cartes à l'avance quand on n'a pas comme moi de connexion 3G ! Je viens de découvrir récemment une astuce intéressante qui permet de rajouter d'autres fonds de cartes qui ne sont pas disponibles par défaut. Tout est expliqué à cette adresse.

Mais comme c'est en anglais et que rien ne vaut un bon exemple concret, je vous reprends ici la procédure à suivre pour ajouter dans OruxMaps le rendu cartographique OpenStreetMap France.
 
27
Juil
2012
Tutoriel Android : déplacer des données d'applications sur la carte mémoire externe Imprimer
Depuis peu, je suis l'heureux propriétaire d'un téléphone / ordinateur de poche : le fameux Samsung Galaxy Note et son écran géant ! Et comme je suis (un peu ?) un bidouilleur, je n'ai pas pu m'empêcher de rentrer directement dans le coeur de la bête. Il est proposé par défaut avec le système Android Gingerbread 2.3.6, basé sur un noyau GNU/Linux.

Le problème avec ces appareils, c'est qu'on n'a pas par défaut la main sur tout le système : il n'est pas possible d'obtenir les droits super-utilisateur comme sous un vrai système GNU/Linux. Mais il y a plein d'astuces en ligne qui permettent de d'y remédier et d'ajouter cette possibilité. Ce n'est pas le but de cet article, il y a déjà ce tout qu'il faut en ligne. Par exemple ce tutoriel qui a très bien marché dans mon cas.

Une autre chose énervante, c'est que la plupart des applications installées stockent leurs données sur la mémoire interne de l'appareil et pas sur la carte mémoire externe que j'ai ajouté. Comme il y a 12Go en interne et que j'ai mis une carte externe de 32Go, c'est quand même un peu bête ! Ce que je vous propose dans cet article, c'est une astuce qui permet de tromper les applications en délocalisant leurs données dans la carte externe sans qu'elles n'y trouvent rien à redire ! Sourire